La piéride est un papillon diurne que l’on trouve en France. S’il est plutôt joli à regarder au stage adulte, ce grand papillon blanc aux taches noires peut causer de grands dégâts lorsqu’il est au stage de la chenille. Sa chenille peut abîmer un chou en seulement quelques jours. Les amateurs de potagers devront donc redoubler de vigilance et apprendre à reconnaître cette piéride du chou. Nous vous parlerons dans cet article des conditions qui favorisent le développement de cette chenille nuisibles au potager et nous vous donnerons quelques techniques préventives pour lutter contre la piéride du chou. Pour finir, vous saurez comment vous débarrasser définitivement de cet insecte. 

Identifier la piéride du chou : comment la reconnaître ?

Nous avons tous déjà observé la piéride du chou dans notre jardin. Ce papillon qui mesure jusqu’à 6cm est aisément reconnaissable grâce à sa couleur blanche et ses taches sombres. Il passe l’hiver sous forme de chrysalide puis devant adulte après le printemps en avril-mai. Chaque saison, 3 générations de piérides se suivent, vos choux peuvent donc être attaqués à partir du printemps et tout l’été. Dès sa naissance, la piéride du chou va manger ses plantes-hôtes. Elle choisit principalement les choux comme le chou pommé, le chou frisé, le chou de Bruxelles, le chou-fleur ou le brocoli.

Mais elle peut aussi s’attaquer au navet, au cresson, au colza ou à la giroflée. Mais si elle ne trouve pas ces légumes, elle s’attaque aux crucifères sauvages comme la moutarde. Après sa naissance, la larve commence d’abord par manger la partie intérieure des feuilles de choux. Après quelques jours, les jeunes chenilles vont dévorer l’ensemble de la feuille, il ne restera plus que les nervures. 

Alors comment reconnaître la chenille de la piéride du chou dans votre potager ?
C’est au mois de mai que les papillons se mettent à pondre sur les choux du potager. Ces papillons volent au-dessus des choux et déposent leurs œufs qui ressemblent à des grappes jaunes vifs sur les feuilles. Ils deviennent ensuite orange pâle. 

Les dégâts de la piéride du chou sont facilement identifiables. Vous pourrez d’abord observer des petits trous sur les feuilles. Puis les feuilles seront entièrement dévorées. Vous trouverez également des déjections sur les feuilles. Et pour finir, le cœur du chou sera creusé par de multiples galeries. 

Quelles sont les conditions favorisant leur développement ?

Certaines conditions favorisent le développement de la piéride du chou comme la météo par exemple. En effet, si l’automne est ensoleillé et pas très froid, une deuxième génération de piérides apparaîtra, elle sera particulièrement dangereuse pour votre culture de choux.
Lors de vos traitements en prévention, évitez le purin d’ortie qui attire particulièrement la piéride du chou. 

Comment lutter préventivement contre la piéride du chou ?

Il est important d’agir dès le début du printemps pour limiter les dégâts, en inspectant tous les jours votre potager. Écraser tous les œufs que vous pourrez observer, observez bien car il y a parfois seulement quelques œufs sur les feuilles. Cette action permet de limiter le nombre de piérides dès leur sortie de l’hiver. 

Bonne nouvelle, la piéride possède des prédateurs naturels comme les coccinelles, les libellules, les chrysopes, les guêpes ou certaines punaises. Pour attirer ces prédateurs dans votre jardin, essayez de favoriser la biodiversité naturelle avec des haies champêtres, des abris à insectes et en évitant d’utiliser des traitements chimiques. 

Autre moyen d’éloigner la piéride du chou, cultiver des plantes qui empêchent les papillons de venir pondre sur les choux. Plantez près de votre potager des plantes aromatiques comme l’absinthe, le thym, le romarin, la menthe, la sauge, la verveine ou la mélisse. Certains légumes sont aussi très efficaces comme la tomate, le céleri, l’ail, l’épinard ou le fenouil. 

Installez un filet protecteur sur vos cultures dès l’apparition des insectes au printemps. Ce filet à mailles très fines permet de lutter efficacement contre les piérides du chou. Si le filet est assez résistant, il pourra être réutilisé année après année dans votre potager. Le seul défaut de ce genre de filet est le prix un peu élevé. Vous trouverez dans les magasins spécialisés, plusieurs tailles de filets anti-insectes selon vos besoins. 

La pulvérisation de purin de tomates non dilué ou d’infusion de tanaisie non diluée sur les plantes hôtes permettra de dissuader les papillons de venir pondre leurs œufs sur les choux. Pulvérisez la solution dès l’apparition des papillons au printemps puis tous les 5 à 7 jours lors de la période de vol des papillons. 

Comment traiter la piéride du chou  ?

Les moyens naturels

  • A l’éclosion des chenilles, pulvérisez du purin d’absinthe que vous aurez dilué à 10%. Il est préférable d’appliquer cette solution sur les feuilles infestées tôt le matin ou le soir. Ce traitement doit être effectué plusieurs fois et être espacé de 4 à 5 jours. 
  • Le purin de tanaisie serait l’un des plus efficaces d’après les jardiniers professionnels. Il suffit de mélanger 50 grammes de feuilles de la plante avec un litre d’eau et de pulvériser le mélange sur les feuilles. Il faudra appliquer ce produit toutes les semaines. Attention, ce purin ne se conserve pas. 
  • Le savon noir est aussi reconnu comme étant un traitement efficace contre ces insectes. Après la 1ère utilisation 50% des chenilles touchées par le produit vont mourir en moins de 30 minutes. Quelques jours après une deuxième pulvérisation viendra tuer les chenilles survivantes. L’avantage du savon noir est qu’il n’aura pas d’impact sur les plantes de votre potager. 

Les insecticides naturels

Si les dégâts sont importants et que les moyens naturels ne sont pas suffisants, vous pouvez alors utiliser des insecticides naturels. Il existe aussi des préparations agréées en agriculture biologique conçues à partir de bacille de thuringe aussi appelé bacillus thuriengis. Cette bactérie qui se pulvérise sur les feuilles tuera la chenille qui la consomme. Attention, utilisez cet insecticide avec parcimonie car elle peut aussi tuer d’autres chenilles de papillons qui elles ne sont pas nuisibles. De plus, si cette bactérie est détruite par les rayons UV, elle est protégée si elle se retrouve dans l’eau. C’est pourquoi on peut retrouver sa présence dans des mares ou des étangs avoisinant les exploitations agricoles. 

Vous disposez à présent de toutes les informations nécessaires pour lutter contre la piéride du chou. Vous savez à présent comment la reconnaître et connaissez les moyens pour prévenir son apparition et pour la traiter.  

La sélection de sweeek

Potager en bois sur pieds avec mini serre

Potager en bois sur pieds avec mini serre

carré potager épeautre en bois

Carré potager en bois 90 x 90 CM – EPEAUTRE

Serre de jardin en polycarbonate - 5m² - CHENE

Serre de jardin en polycarbonate – 5m² – CHENE

Laisser un commentaire