Les mineuses sont des larves d’insectes qui s’attaquent aux plantes. Ce terme désigne en fait différents parasites  comme les chenilles de papillons ou les larves de mouches. Véritable fléau des jardins et des potagers, la mineuse peut créer de gros dégâts sur vos plantes. Elle creuse des galeries dans les feuilles pour se nourrir et est assez difficile à contrer. Découvrez dans cet article comment les identifier, comment prévenir les attaques et comment les traiter. 

Mineuses

Identifier les mineuses

Comme les mineuses peuvent appartenir à plusieurs types d’insectes, elles n’ont pas toutes le même cycle de vie. Mais certains cycles de vie sont communs comme celui de la ponte des œufs qui se fait au printemps. C’est juste après l’éclosion des œufs que les larves vont se placer sous l’épiderme des feuilles pour se nourrir dans le limbe des feuilles. Elles vont ensuite se transformer en nymphes puis en adultes. 

Les larves peuvent se développer relativement vite. Il y a 2 ou 3 générations d’insectes dans une année. Le nombre de larves augmente avec chaque génération, les dégâts peuvent donc être très importants à la fin de la saison. 

Les mineuses peuvent attaquer les feuilles de plusieurs types de plantes. Certains arbres fruitiers sont très touchés par ces attaques comme le pommier, le citronnier, les agrumes, le pêcher ou le châtaignier.
Dans le potager, les mineuses attaquent principalement les feuilles des tomates, des aubergines, de la pomme de terre, du poireau, du poivron ou de l’oignon.
Les mineuses peuvent aussi s’en prendre aux arbres comme les érables, les bouleaux ou les marronniers et aux fleurs comme les géraniums ou les chrysanthèmes. 

Pour reconnaître une attaque de mineuses, vous devez observer les feuilles de vos plantes. Les galeries creusées vont dessiner des stries sur les feuilles. De couleur blanche ou gris marron clair, elles vont s’élargir au fur et à mesure que la larve creuse. Elles peuvent être linéaires, ramifiées, ovales ou en formes de spirales. Les formes varient selon le type d’insectes et de larves.
Les feuilles malades des agrumes vont s’enrouler, devenir brunes, sécher pour finir par tomber. La plante sera affaiblie et sera ainsi plus vulnérable à l’attaque d’autres insectes. Pour les arbres fruitiers et les légumes, la récolte sera moindre. 

Comment prévenir les attaques des mineuses ?

Le traitement préventif doit être mis en place dès l’automne après un bon nettoyage des sols. 

Rotation des cultures

Au potager, vous pouvez pratiquer la rotation des cultures pour ne pas trop appauvrir la terre et qu’elle bénéficie de tous les nutriments nécessaires pour contrer une attaque de mineuses. De plus, si vous avez installé un filet à insectes, la rotation permet de déplacer les cultures d’une année sur l’autre et d’éviter de piéger des ravageurs sous le filet anti insecte. 

Mélangez plusieurs espèces de plantes car une grande concentration de poireaux au même emplacement attirera la mouche qui se repère avec les odeurs. 

Maintien de la propreté : désherbage, ramassage de feuilles, etc.

Garder un jardin propre permet d’éviter les attaques de mineuse. Pensez à ramasser régulièrement les feuilles mortes et à désherber votre jardin car les feuilles et les herbes peuvent héberger les femelles pondeuses. Cela permettra d’éviter une attaque l’année suivante. 

Installation de pièges à phéromones

Les pièges à phéromones vont capturer les adultes mâles et ainsi les empêcher de pondre de nouveaux œufs. De nombreux producteurs d’agrumes utilisent cette technique pour se débarrasser des parasites et éviter les dégâts causés par la mouche mineuse. Vous pouvez aussi installer un voile anti insectes. 

Vérifier les signes d’infestation avant d’acheter vos plants

Veillez à ce que les plants achetés ne présentent aucun signe d’infestation (feuilles striées…) pour ne pas apporter de parasites chez vous. 

Comment traiter en cas d’attaque de mineuse ?

Les traitements écologiques

Se débarrasser des mineuses peut être une tâche difficile, principalement pour les arbres de grandes tailles. Pour les plantes du potager, nous vous conseillons de couper et de brûler les feuilles avec des stries. Pour certains plants comme l’oignon ou le poireau, il vaudra mieux retirer complètement le plant. 

Au potager, vous pouvez planter des œillets d’Inde car leur odeur fait fuir certaines espèces de mineuses. Il faudra les planter entre vos plants de poireaux, de carottes et de choux, vous pouvez aussi en mettre aux pieds des tomates. 

Certains insectes adultes sont attirés par la couleur jaune. Vous pouvez donc essayer de placer des pièges comme des panneaux englués pour repérer les premiers vols d’adultes. Vous pouvez essayer de pulvériser une décoction de tanaisie ou une infusion de rhubarbe jusqu’à ce que les parasites aient disparu. Des insecticides biologiques sont disponibles dans les jardineries ou les magasins spécialisés. Sous forme de poudre à diluer dans l’eau, il faut renouveler le traitement tous les 8 à 10 jours. Le produit s’élimine après quelques heures et a très peu d’impact sur l’environnement. 

Les traitements  à base de produits chimiques

Les insecticides ne sont pas toujours très efficaces car les mineuses sont protégées par l’épiderme de la feuille. Il faut donc utiliser un produit systémique mais pas au verger et au potager. Utiliser des insecticides aura forcément des inconvénients comme la rémanence des sols ou la destruction d’autres insectes bénéfiques comme des insectes prédateurs de mineuses et des insectes butineurs. De plus, l’utilisation de produits chimiques entraîne souvent une résistance plus forte chez les mineuses. 

Que ce soit la mouche du poireau ou les chenilles de papillons, les mineuses peuvent créer de nombreux dégâts dans le jardin. Il faut avant tout apprendre à les reconnaître. Les feuilles striées, une plante affaiblie, voici les 1ers signes qui doivent vous alerter. Certains moyens assez simples à mettre en place permettent d’éviter les dégâts de ces parasites comme la rotation des cultures, garder un jardin propre en désherbant et en ramassant les feuilles, installer un piège à phéromone et surtout ne pas acheter de plantes déjà infestées. Et si malgré cela, les parasites arrivent quand même à se faire une place dans votre jardin, vous pouvez toujours essayer un traitement écologique ou un traitement avec un produit plus chimique. 

La sélection de sweeek

Potager en bois sur pieds avec mini serre

Potager en bois sur pieds avec mini serre

Carré potager en bois 115 x 115 CM - TRÈFLE

Carré potager en bois 115 x 115 CM – TRÈFLE

Serre de jardin en polycarbonate - 5m² - CHENE

Serre de jardin en polycarbonate – 5m² – CHENE

Laisser un commentaire